Institutions

buLe Fonds ancien du Service Commun de Documentation de l’Université de Poitiers

Nous reproduisons ici un extrait de la présentation des fonds de l’Université de Poitiers faite par Mme G. Firouz-Abadie, directrice de l’époque:

« Au sud de la Loire De Poitiers à Pau en passant par Bordeaux. Histoire médiévale, fonds ancien, et archives privées à Poitiers » @rabesques, n° 22 avril – mai – juin 2001, pp.10-11.

« Enfin, si la documentation électronique est appelée à prendre une place croissante, l’accueil matériel des étudiants et des chercheurs dans des locaux adaptés à leurs besoins ne doit pas être négligé. Dans le cadre du XIIe plan État-Région, il est prévu l’agrandissement de la section Droit-lettres afin de conserver dans de bonnes conditions le fonds ancien, ainsi que le déménagement de la bibliothèque de Médecine-pharmacie du centre-ville sur le site du CHRU. D’autre part, un projet de création d’une section pluridisciplinaire sur le site du Futuroscope est également à l’étude.

Le fonds ancien

Créé en 1975, le service du livre ancien de la bibliothèque universitaire de Poitiers, avec environ 35 000 volumes, place celle-ci parmi les premières bibliothèques universitaires de province dotées de livres anciens. Par son encyclopédisme, il constitue une intéressante illustration des quatre premiers siècles de la production imprimée française.

Ce fonds, qui regroupe tous les ouvrages antérieurs à 1820, est constitué principalement des collections d’établissements ecclésiastiques confisquées à la suite de la séparation de l’Église et de l’État en 1905, parmi lesquels le fonds du Grand séminaire de Poitiers et la bibliothèque de l’évêché de Luçon.

Par ailleurs, la bibliothèque a bénéficié en 1935 d’un don important, celui d’Auguste Dubois, bibliophile et professeur des doctrines économiques et d’économie politique à l’Université de Poitiers de 1899 à 1935. Le fonds Dubois représente 6 000 ouvrages et brochures relatifs à l’histoire des doctrines économiques et politiques, du XVe au XXe siècles. Enfin, la bibliothèque a reçu, en 1949, le fonds de l’École de médecine de Poitiers.

À l’heure actuelle, l’inventaire des collections n’est pas achevé mais une grande partie des ouvrages est accessible par le biais de fichiers ou de catalogues papier. L’informatisation des catalogues est en cours pour le Fonds Dubois et à l’étude pour un nombre important d’ouvrages – Fonds XVIe, fonds Médecine, fonds Philosophie et fonds de l’abbaye de l’Étoile en particulier.

Les archives d’Argenson

La bibliothèque universitaire de Poitiers, outre son fonds de livres anciens, abrite des archives privées, chose rare en bibliothèque universitaire. En effet, en 1976, la bibliothèque a reçu en dépôt, de Marc-René de Voyer d’Argenson, les archives d’Argenson provenant du château des Ormes.

Ce fonds est constitué principalement par les papiers de la branche cadette de la famille d’Argenson, issue du comte d’Argenson (1696-1764). Cet ensemble compte 1 145 cartons et 64 manuscrits représentant 100 mètres linéaires environ. Il comprend des dossiers, des registres – environ 280 terriers,

livres de comptes, cahiers, agendas –, des parchemins et des cartes, plans, affiches.

Ces archives offrent une documentation de premier ordre sur les aspects politiques, économiques et militaires des XVIIIe et XIXesiècles principalement. Il comprend aussi, pour l’Alsace et la Franche-Comté les archives du château de Saint-Rémy, résidence de la famille de Rosen, et des documents privés et publics concernant les familles de Grammont, d’Andelot, de Beaujeu et de Montot ; documents dont certains remontent au XIVe siècle. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *